Logo ABTCC

Déités et Tai Chi Chuan

Partager cet article sur vos réseaux sociaux

Pourquoi parlez vous de : Yuhuang Dadi “L’Empereur de Jade”,
Xuan Wu (Zhen Wu) “le guerrier véritable ou le guerrier sombre” et
Zhang Sanfeng “Le maître des trois Pics”, le créateur du Tai Chi
Chuan ? En un mot quel est le rapport entre ces trois personnages ?

Reprenons tout d’abord par ordre. Nous avons vu dans l’article précédent que :
L’Empereur de Jade Yuhuang Dadi (Yu-hoang-chang-ti), L’Empereur de Jade ou Vénérable Céleste Auguste de Jade ou maître de tout et tous donna à Xuan Wu la charge divine de gouverneur du ciel septentrional. C’est la raison pour laquelle on les trouvent associés dans les représentations.
Il est dépeint sous les traits d’un empereur assis sur son trône, avec une coiffe d’où pendaient des rangées de perles lui cachant le visage et tenant un sceptre à deux mains.
…  présenté généralement comme le créateur du Tai Chi Chuan “Grand Faîte Poing ou Boxe du Faîte Suprême”.
En effet, si l’on interroge les maîtres sur l’origine de cet art, ils content pour la plupart deux histoires. La première commence ainsi : Un jour que l’ermite Zhang Sanfeng était à la fenêtre de sa hutte sur le mont Wudang, son attention fut attirée par le cri étrange d’un oiseau.
…  Faire hommage aux Aînés est selon toutes les cultures qui se fondent sur la tradition un passage obligé pour aller de l’avant. Nous ne sommes plus ici dans les petites querelles partisanes : d’écoles, de courants, de maîtres, de grands maîtres, non, nous retournons aux “concepts” qui animent la démarche de la pratique du Tai Chi Chuan.

lire la suite